Au service des femmes en situation de détresse: et si l’avortement n’était pas la meilleure solution? (par C.R.)

images«Défendre l’avortement, c’est défendre la dignité et la liberté des femmes comme celles des hommes ; c’est défendre leur droit au bien-être sexuel, leur droit à vivre leur sexualité sans répression ni dépendance». Telle est la vision de l’avortement défendue par le planning familial. 40 ans après la loi Veil, un amendement voté à l’Assemblée Nationale replace ce sujet au centre des débats publics. C’est aussi l’occasion de revenir sur les liens unissant avortement et liberté de la femme, et sur ce statut de droit fondamental. Finalement, le féminisme peut-il se satisfaire de ce droit? Lire la suite

Publicités

Education affective et théories du genre: le choix de l’enfant en question. (par C.R.)

ecole-de-la-republique-copie-3L’introduction du gender à l’école a fait déjà couler beaucoup d’encre, mais permettez-moi de livrer ici une réflexion très personnelle sur ce sujet. J’aimerais ici aborder plus particulièrement la place de ces idéologies dans l’éducation affective des plus jeunes. Lire la suite

Euthanasie et dignité : et si la réponse était déjà dans la loi ? par C.M.

« En ce temps-là, la vieillesse était une dignité ; aujourd’hui, elle est une charge. »

                                                                                              François René de Chateaubriand

monsieur-purgon-from-le-malade-imaginaire-by-moliereC’était l’engagement numéro 21 du candidat Hollande, il y a un an et demi :

« Je proposerai que toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d’une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité. »

De cet engagement, il est bon de retenir deux choses : un mépris de l’Homme et de sa dignité inaliénable, et une méconnaissance de ce que la loi propose depuis plusieurs années.

Lire la suite

Liberté religieuse et théorie du genre: deux logiques conciliables?

michel angeTout Français devrait lire le Rapport sur l’égalité entre les filles et les garçons dans les modes d’accueil de la petite enfance rendu en décembre 2012 par Brigitte Gresy et Philippe Georges, membres de l’Inspection générale des affaires sociales. Il est intéressant en ce qu’il tente de démontrer en quoi les stéréotypes sexués prennent racine dans l’éducation des enfants en crèche et dans les structures d’éducation de la petite enfance. Lire la suite

Femmes, résistez aux laboratoires !

vogue metropolis        Euthanasie, écologie, manipulation d’embryons, transhumanisme. Nous sentons confusément qu’un lien ténu mais nécessaire unit ces sujets, qui jette une lumière ombrageuse sur l’avenir. Nous savons bien que notre temps a un problème avec le vivant, comme tous ceux qui l’ont précédé sans doute, mais appuyé cette fois sur une maîtrise technique qui rend dangereux le moindre contre-sens sur ce qu’est la vie, ses limites, ses fragilités. Et pourtant, parler de « maîtrise technique du vivant » paraît insuffisant pour rendre compte du malaise général qui entoure notre conception de la vie. Lire la suite

Vous avez mis les peuples au collège.

CRS bougie« Vous avez mis les peuples au collège. Eh bien, on s’embête ferme dans vos collèges ! On prend des vacances de temps en temps. Les révolutions sont nos vacances. »

Bernanos, Nous autres Français, 1939

          Vous avez mis les peuples au collège et voici qu’ils font le mur. Vous aurez beau le replâtrer, ce mur, vous n’en saurez cacher longtemps la pourriture. Car il s’écroule déjà sous son propre poids, fondé qu’il est sur un sable fuyant.Vous avez mis les peuples au collège et voici que leur chahut s’organise. Mais pas comme d’habitude, barricade et guillotine. Ils commencent à comprendre que vous sauriez recycler jusqu’à leur rébellion, détourner contre eux-mêmes leur mépris et leur haine. Que vous sauriez fort bien leur vendre la corde pour qu’ils se pendent entre eux. Alors, ils font autrement, ils inventent, ils innovent, ils subvertissent votre subversion. Lire la suite

Intervention militaire en Syrie et autres mensonges d’Etat.

imageLe régime de Bachar el Assad a-t-il utilisé du gaz contre sa population ou bien est ce une attaque sous faux pavillon menée par les rebelles djihadistes, servant de prétexte à une intervention internationale? Cette question certes intéressante mène cependant à un débat sans fin qui passe à côté du principal.

Que des arabes se tuent entre eux au Moyen Orient n’émeut absolument pas nos responsables politiques, pas plus il faut l’avouer, que nous ne sommes émus de voir les populations afghanes ou libyennes se faire bombarder au nom de la démocratie. Nos politiciens ne sont pas des êtres hyper sensibles, cherchant à tout prix à aider la veuve et l’orphelin. Si tel était le cas, la France serait intervenue depuis longtemps en République Démocratique du Congo, pays enlisé dans un conflit qui a provoqué près de six millions de morts depuis 199… Le Congo peut attendre, il ne fait pas partie de la liste des sept pays que les Etats Unis veulent envahir depuis Septembre 2001, rendue public par Wesley Clark, ancien Général des forces armées américaines. Aucune population n’a plus d’intérêt qu’une autre. Il y a des intérêts géopolitiques. Lire la suite

La relance pour les nuls

Shadoks    Il y a un peu plus d’un an maintenant, François Hollande est arrivé au pouvoir avec des promesses plein la besace. Parmi celles-ci, l’assurance de réduire les déficits et de revenir à l’équilibre via une politique plus « juste » que celle de son prédécesseur. Un robin des bois moderne qui volerait aux uns pour donner aux autres. Et, comme dans le conte, les méchants riches seraient mis à contribution pour soulager les plus humbles. Seulement voilà, les riches se sont soit envolés vers des cieux fiscaux plus cléments, soit refusent de rester plus longtemps les vaches à lait de l’hexagone. Lire la suite

Le nouveau visage de la France selon le PS

timbre marianneUne banale affaire de timbre. C’est donc la Marianne dessinée par Oliver Ciappa qui a été révélée au grand public avec force trémolos, en ce beau jour du 14 Juillet. Rappelons que l’artiste Olivier Ciappa est un activiste en vue d’SOS Homophobie, et qu’il a fait parler de lui en juin, avec son exposition photographique, Les Couples Imaginaires, consacrée aux couples homosexuels, et à leur désir d’enfant. Il est vain de s’insurger contre cela : Olivier Ciappa est déjà l’auteur de nombreux timbres. Le condamner parce que son art est au service de ses convictions, c’est faire preuve d’autant d’ouverture d’esprit que Najat Vallaud-Belkacem censurant certaines œuvres de Molière sous prétexte qu’elles sont misogynes. Lire la suite

Qui a eu cette idée folle, un jour d’inventer l’école ?

school propagandaJe ne suis pas homme à considérer que la France est une dictature. Les gens qui disaient cela du régime de Sarkozy avaient tendance à m’agacer. Ceux qui en qualifient le gouvernement d’Hollande aussi, mais dans une moindre mesure. Car j’ai pu constater chez nos dirigeants actuels certaines tendances qui flirtent avec le totalitarisme. Lire la suite

Recherche sur l’embryon : la vie est un énorme caillou.

bébé bocal     L’archaïque République Française doit retrouver sa place dans le grand marathon du Progrès. Enthousiasmé par son avancée fulgurante dans la course à l’égalité des droits, l’Etat Socialiste ne compte pas s’arrêter en si bonne route, et entend doubler ses voisins européens dans l’épreuve décisive de la compétitivité scientifique. Vous l’aurez compris, un pays moderne ne peut plus tolérer qu’on prive ses chercheurs du droit à utiliser tous les matériaux disponibles pour faire évoluer la Science. Puisqu’il y a un droit à l’enfant, il y aura donc, a fortiori, un droit à l’embryon. Mon but ici n’est pas de discuter l’idée de progrès scientifique (pourtant discutable), ni même de souligner les enjeux moraux des débats qui se tiennent actuellement à l’Assemblée Nationale. Mon projet est d’étudier les implications logiques de la loi autorisant la recherche sur l’embryon. Lire la suite

La démocratie fantasmée : petit rappel sémantique

ploutocratie     Démocratie. Encore un mot qui n’a pas survécu au ministère de la novlangue qui, années après années, détourne le sens de mots importants de la langue française, afin de détruire les repères de celui qui ne se tient pas sur ses gardes. La démocratie, faut-il le rappeler, est un régime fort ancien puisqu’elle existait déjà à Athènes au VIe siècle avant J.-C.; elle n’est donc en aucun cas une invention de la Révolution ou des Lumières, ni l’incarnation de la modernité face à la monarchie. Lire la suite

L’écologie comme idéologie : le spectre d’EELV

Il y a quelques années encore, trier ses déchets était un loisir de hippie. Aujourd’hui, ne pas le faire, c’est être soi-même une ordure, un égoïste, et tant qu’on y est, un affameur d’Afrique. Les deux dernières élections en témoignent, une écologie moralisatrice et culpabilisante pénètre tous les jours un peu plus avant dans les consciences. Elle y a aujourd’hui gagné une place de choix. Lire la suite

La Mère coupable : condamnée par la Justice française à vendre son fils

materpicasso5000 euros. C’est le prix auquel la justice française estime le trafic d’êtres humains. 5000 euros, soit moins cher que le prix d’une mère porteuse indienne (environ 8000 euros). Il est donc plus rentable d’investir en France. De plus, les conditions de production étant plus salubres, les ventres français permettent sûrement un rendement de meilleure qualité.

Hier, jeudi 4 juillet, la justice a rendu son verdict concernant l’affaire de la mère porteuse de St Brieuc. Cette dernière avait rompu le contrat qui la liait à un couple de quadragénaires stériles, et avait décidé de garder l’enfant qu’elle portait, non sans arnaquer ses clients, certes. Les faits : elle fournissait l’ovule, le couple stérile fournissait le sperme du mari. Après insémination artisanale dans une chambre d’hôtel, la mère devait abandonner l’enfant au couple en prétendant être la maîtresse du mari. Lire la suite

A l’heure de la transparence…

i want youLui qui n’était qu’un ingénieur informatique comme tant d’autres, s’est retrouvé propulsé en quelques semaines en héros de la liberté, en combattant de la démocratie. Edward Snowden s’est résolu, au péril de sa vie, à divulguer au monde entier le programme d’espionnage généralisé des Etats Unis. Parmi les informations dévoilées, on y apprend que les institutions de l’Union Européenne, les ambassades et les représentations à l’ONU de la France, l’Italie et la Grèce, ainsi que plusieurs alliés historiques des Etats Unis auraient été espionnés par les grandes oreilles de l’Oncle Sam, depuis plusieurs années. Lire la suite

La PMA, c’est quoi?

PMA veut dire Procréation Médicalement Assistée. Assistance, Médecine et Procréation… dit comme ça, tout est bon dans la PMA. Ces mots véhiculent des valeurs positives. Il s’agit d’ “assister”, de seconder dans leur tâche les personnes qui désirent être parents. Cette assistance est “médicale”. Implicitement la stérilité est une maladie, un couple stérile est malade. Ce dernier point peut être discuté il me semble, mais passons. Lire la suite

La fabrique des homophobes

lobby gayPetite leçon LGBTQ à travers la Gay Pride de Lyon

Au-delà de ce que j’ai ressenti comme une fête industrielle, débordante d’une joie factice, banale et triste, je crois discerner dans le phénomène de la Gay Pride un fait politique décisif. La mise en valeur de « fiertés » particulières dues à certaines pratiques sexuelles juxtaposées à la lutte proclamée contre les « phobies » correspondantes, elle-même mêlée à des réclamations de « droits » particuliers (en l’occurrence la PMA pour les couples de lesbiennes), tel est le principe étrange – et pour le moins paradoxal – de cette manifestation. Et c’est justement cet amalgame douteux qui est à mon sens le facteur le plus générateur d’ »homophobie »… Lire la suite

La génération des obsédés n°2

liberté sexuelleLa libération sexuelle serait-elle donc encore d’actualité ? Ceci est tout à fait discutable. N’est-elle pas revendiquée avec fierté depuis 40 ans maintenant ? Qui, réellement, vit dans le passé ? Qui refuse la modernité ? Non, la modernité ce n’est pas une prétendue libération sexuelle, offerte pour sa plus grande joie au peuple depuis déjà des décennies : tout est permis, c’est fait, c’est bon, ton corps est à toi, grâce à papa, maman et leurs copains qui se roulaient dans l’herbe en chemise à fleur et monokini avec les autres. Lire la suite

La génération des obsédés n°1

En cette période de débats sur les questions de famille, de filiation, de mariage, il est difficile de faire comprendre dans quel domaine se joue la discussion : il aurait fallu, dans un désir de vérité, s’intéresser en profondeur à l’anthropologie, au psychisme humain, relire Françoise Dolto, un peu Freud et beaucoup Simone Weil (la vraie),  afin de comprendre les raison d’un tel bouleversement, afin de donner sa juste valeur à ce qui se tramait dans nos organisations politiques. Lire la suite