Au service des femmes en situation de détresse: et si l’avortement n’était pas la meilleure solution? (par C.R.)

images«Défendre l’avortement, c’est défendre la dignité et la liberté des femmes comme celles des hommes ; c’est défendre leur droit au bien-être sexuel, leur droit à vivre leur sexualité sans répression ni dépendance». Telle est la vision de l’avortement défendue par le planning familial. 40 ans après la loi Veil, un amendement voté à l’Assemblée Nationale replace ce sujet au centre des débats publics. C’est aussi l’occasion de revenir sur les liens unissant avortement et liberté de la femme, et sur ce statut de droit fondamental. Finalement, le féminisme peut-il se satisfaire de ce droit? Lire la suite

Education affective et théories du genre: le choix de l’enfant en question. (par C.R.)

ecole-de-la-republique-copie-3L’introduction du gender à l’école a fait déjà couler beaucoup d’encre, mais permettez-moi de livrer ici une réflexion très personnelle sur ce sujet. J’aimerais ici aborder plus particulièrement la place de ces idéologies dans l’éducation affective des plus jeunes. Lire la suite

Liberté religieuse et théorie du genre: deux logiques conciliables?

michel angeTout Français devrait lire le Rapport sur l’égalité entre les filles et les garçons dans les modes d’accueil de la petite enfance rendu en décembre 2012 par Brigitte Gresy et Philippe Georges, membres de l’Inspection générale des affaires sociales. Il est intéressant en ce qu’il tente de démontrer en quoi les stéréotypes sexués prennent racine dans l’éducation des enfants en crèche et dans les structures d’éducation de la petite enfance. Lire la suite

La relance pour les nuls

Shadoks    Il y a un peu plus d’un an maintenant, François Hollande est arrivé au pouvoir avec des promesses plein la besace. Parmi celles-ci, l’assurance de réduire les déficits et de revenir à l’équilibre via une politique plus « juste » que celle de son prédécesseur. Un robin des bois moderne qui volerait aux uns pour donner aux autres. Et, comme dans le conte, les méchants riches seraient mis à contribution pour soulager les plus humbles. Seulement voilà, les riches se sont soit envolés vers des cieux fiscaux plus cléments, soit refusent de rester plus longtemps les vaches à lait de l’hexagone. Lire la suite

Recherche sur l’embryon : la vie est un énorme caillou.

bébé bocal     L’archaïque République Française doit retrouver sa place dans le grand marathon du Progrès. Enthousiasmé par son avancée fulgurante dans la course à l’égalité des droits, l’Etat Socialiste ne compte pas s’arrêter en si bonne route, et entend doubler ses voisins européens dans l’épreuve décisive de la compétitivité scientifique. Vous l’aurez compris, un pays moderne ne peut plus tolérer qu’on prive ses chercheurs du droit à utiliser tous les matériaux disponibles pour faire évoluer la Science. Puisqu’il y a un droit à l’enfant, il y aura donc, a fortiori, un droit à l’embryon. Mon but ici n’est pas de discuter l’idée de progrès scientifique (pourtant discutable), ni même de souligner les enjeux moraux des débats qui se tiennent actuellement à l’Assemblée Nationale. Mon projet est d’étudier les implications logiques de la loi autorisant la recherche sur l’embryon. Lire la suite

L’écologie comme idéologie : le spectre d’EELV

Il y a quelques années encore, trier ses déchets était un loisir de hippie. Aujourd’hui, ne pas le faire, c’est être soi-même une ordure, un égoïste, et tant qu’on y est, un affameur d’Afrique. Les deux dernières élections en témoignent, une écologie moralisatrice et culpabilisante pénètre tous les jours un peu plus avant dans les consciences. Elle y a aujourd’hui gagné une place de choix. Lire la suite

Memento*

napoléonÀ l’heure où l’enseignement de la théorie du genre à l’école est au cœur des débats, véritables guerres idéologiques, ne faut-il pas aussi rappeler ce qui n’y est plus enseigné, vide ô combien parlant ? L’amnésie est facile, la mémoire brouillée ; aussi, souvenons-nous.

Les programmes d’histoire du collège ont été remodelés et mis en œuvre à la rentrée 2009 pour les classes de 6e, 2010 pour les classes de 5e sous l’influence de la politique menée par le ministre Xavier Darcos en 2008, politique fondée sur les maîtres mots « socle commun de connaissances ». Lire la suite

« Ne laissons personne nous dire que nous sommes de faux prophètes. »

rubrique idéesAlors voilà, la loi Taubira a été votée. Et nous nous battons encore, parce que nous en prévoyons les conséquences sur le long terme. Prophètes de malheur, nous rétorque-t-on, vous fantasmez une Apocalypse, sans même connaître ceux que vous avez identifiés comme vos adversaires. C’est vrai. Nous n’avons pas assez lu les théoriciens du genre. C’est vrai, nous n’y connaissons rien. Je le déplore, parce que si nous les lisions, nous n’aurions pas à nous donner tant de mal pour prévoir les conséquences du gender : elles y sont écrites, et souhaitées, explicitement. Lire la suite

« Le vent se lève. Il faut tenter de vivre » mai 1968, Nanterre salle C20

philosophe rembrandtDepuis quelques mois, une génération serait en train de se lever « contre » les « idéaux » de mai 68. Ils en auraient marre, tous ces jeunes, de « l’idéologie soixante-huitarde », et voudraient retrouver le « sens des valeurs ». Alors on les acclame, dans nos rangs, alors on les moque, de l’autre côté.

Je ne me bats pas contre l’idéologie de mai 68. J’ai même eu la faiblesse de feuilleter les ouvrages des maîtres penseurs de ces années-là. Un Foucault ou un Debord auraient été horrifiés par ce qui se passe actuellement, et par la récupération abjecte dont ils sont l’objet, des deux côtés. Lire la suite