Intervention militaire en Syrie et autres mensonges d’Etat.

imageLe régime de Bachar el Assad a-t-il utilisé du gaz contre sa population ou bien est ce une attaque sous faux pavillon menée par les rebelles djihadistes, servant de prétexte à une intervention internationale? Cette question certes intéressante mène cependant à un débat sans fin qui passe à côté du principal.

Que des arabes se tuent entre eux au Moyen Orient n’émeut absolument pas nos responsables politiques, pas plus il faut l’avouer, que nous ne sommes émus de voir les populations afghanes ou libyennes se faire bombarder au nom de la démocratie. Nos politiciens ne sont pas des êtres hyper sensibles, cherchant à tout prix à aider la veuve et l’orphelin. Si tel était le cas, la France serait intervenue depuis longtemps en République Démocratique du Congo, pays enlisé dans un conflit qui a provoqué près de six millions de morts depuis 199… Le Congo peut attendre, il ne fait pas partie de la liste des sept pays que les Etats Unis veulent envahir depuis Septembre 2001, rendue public par Wesley Clark, ancien Général des forces armées américaines. Aucune population n’a plus d’intérêt qu’une autre. Il y a des intérêts géopolitiques. Lire la suite