Femmes, résistez aux laboratoires !

vogue metropolis        Euthanasie, écologie, manipulation d’embryons, transhumanisme. Nous sentons confusément qu’un lien ténu mais nécessaire unit ces sujets, qui jette une lumière ombrageuse sur l’avenir. Nous savons bien que notre temps a un problème avec le vivant, comme tous ceux qui l’ont précédé sans doute, mais appuyé cette fois sur une maîtrise technique qui rend dangereux le moindre contre-sens sur ce qu’est la vie, ses limites, ses fragilités. Et pourtant, parler de « maîtrise technique du vivant » paraît insuffisant pour rendre compte du malaise général qui entoure notre conception de la vie. Lire la suite

Edito n°2 : Ce que nous sommes

panache     Qu’il s’agisse de délassantes flâneries à la tombée du jour ou de trajets routiniers effectués au pas de course pendant les heures de pointe, les déambulations à travers les rues de Paris sont toujours une précieuse source d’inspiration. Ce matin, sans que je ne m’y attende le moins du monde, c’est la grande statue de Danton trônant, impériale, au carrefour de l’odéon, qui frappa mon esprit : le personnage de bronze à l’épais cou de taureau, robuste et un brin effrayant me parut plus sympathique qu’à l’ordinaire après qu’il m’eut soufflé, libéral, l’idée qu’il me manquait pour écrire cet édito qui devenait urgent à un moment où la ferveur de la mobilisation menace de s’évaporer tout à fait sous le soleil estival… Lire la suite

Memento*

napoléonÀ l’heure où l’enseignement de la théorie du genre à l’école est au cœur des débats, véritables guerres idéologiques, ne faut-il pas aussi rappeler ce qui n’y est plus enseigné, vide ô combien parlant ? L’amnésie est facile, la mémoire brouillée ; aussi, souvenons-nous.

Les programmes d’histoire du collège ont été remodelés et mis en œuvre à la rentrée 2009 pour les classes de 6e, 2010 pour les classes de 5e sous l’influence de la politique menée par le ministre Xavier Darcos en 2008, politique fondée sur les maîtres mots « socle commun de connaissances ». Lire la suite

L’arsenal du Juste 2° Les armes de Jehanne.

Il serait inexact de dire que mon penchant pour l’histoire naquit avec les leçons passionnantes de mon institutrice des cours moyens puisqu’il provient de plus loin encore, si loin en vérité que cet attrait presque obsédant qu’exerce sur moi le passé se confond dans ma mémoire avec les premiers souvenirs en une sorte de mythe juvénile à l’indéfinité enchanteresse. Les leçons de Mme Thro – c’était son nom – eurent cependant pour effet de donner un cadre solide à la naïve inclination de mon âme déjà romantique, la guidant petit à petit vers cet âge où, comme l’écrit Jacques Bainville: « l’on soupçonne que les hommes d’autrefois ressemblaient à ceux d’aujourd’hui et que leurs actions avaient des motifs pareils aux nôtres ». Lire la suite

L’arsenal du Juste 1° L’arme des assiégeants.

arsenal des justesSe faire entendre,  se faire comprendre, voir son opinion prise en compte sans jamais user de violence ou de mensonge ni opérer de repli sectaire, stérile et méprisant n’est pas chose aisée face à un gouvernement  au mieux sourd et indifférent, au pire franchement hostile, n’ayant pas hésité au cours des derniers mois  à utiliser à notre encontre précisément ces moyens que nous nous refusons de mettre en œuvre .

Non, à première vue, cela n’est pas facile. Lire la suite